Avertir le modérateur

20/10/2009

A la rencontre de Pinky Poodle Doodle

l_e2d37e9351fbccfa7d2e724f8b4f425d.jpg

Petit évènement à Lille jeudi dernier. Le café concert La Rumeur (Lille Moulins) accueillait un groupe de rock japonais, Pinky Doodle Poodle (dit PDP). Ce n'est pas tous les jours que nos amis nippons se déplacent jusqu'à nous ... PDP est encore un jeune groupe, né en 2007, mais qui a vraiment commencé à se faire connaître en 2008 grâce à leur Myspace. Le groupe a sorti un maxi CD au Japon, et a fait de même en Europe : le concert de Lille étant en effet lié au lancement du disque européen. Première visite en Europe pour le groupe, composé notamment de Yuria, compositrice de chansons pour des animes ou des jeux vidéo (assez olé olé) japonais. Un style pop "japoniais" qui tranche avec les grosses guitares de PDP.

 

 

 

Le concert a attiré une cinquantaine de personnes, essentiellement des étudiants en japonais de Lille 3. J'ai eu la chance de pouvoir interviewer le groupe avant son entrée en scène. Ambiance très détendue, malgré l'absence du traducteur promis : tout se fera en anglais ! Voici la retranscription.

 

C'est votre tout premier concert en France. Comment vous sentez-vous à quelques minutes de votre entrée en scène ?

Nous sommes très impatients, c'est notre premier concert ici ! On a hâte !

 

Comment PDP est né ?

George, Kayaki, et moi, Yuria, nous sommes amis. Nous voulions faire un groupe de rock cool, mignon, mais hard ! Et on l'a fait l'année dernière. Notre batteur Futoshi est très occupé, donc il ne fait pas partie de notre groupe à temps plein, mais on aimerait bien le garder !

 

MySpace vous a permis de vous faire connaître. Comment cela s'est passé ?

Des amis à nous avaient une page MySpace, et c'était vraiment pas mal. Quand on a crée notre groupe, on a tout de suite voulu faire notre propre page. On a eu rapidement beaucoup d'amis. Mais on voulait surtout que notre musique soit écoutée à l'étranger. Et pour ça, MySpace c'est génial.

 

C'est votre première tournée en Europe. Vous aviez prévu depuis longtemps de venir ici ?

Quand on a crée le groupe, on a tout de suite voulu aller en Europe. On a espéré, croisé les doigts ... Mais grâce à Ramen Events [société organisatrice belge , se charge de la promotion d'artistes japonais en Europe], on a pu avoir quelques dates en Europe. On espère être célèbres ici, car on adore l'Europe ! George a une voiture française, une Renault ! En fait, tous les membres du groupe ont une voiture européenne (rires). George et Kayaki sont déjà venus en Europe, mais pour moi et Futoshi c'est la première fois ! Hier soir, je suis arrivée en Belgique, aujourd'hui je suis en France, c'est très beau, j'adore les maisons !

 

Vous espérez donc revenir rapidement ?

Oh oui, et surtout rester encore plus longtemps pour faire plein d'autres concerts !

 

Yuria, vous êtes connue pour avoir composé des chansons dans le milieu de la japanime et du jeu vidéo. ces univers musicaux très pop n'ont rien à voir avec PDP ...

C'est vrai, mais j'aime les deux. J'ai toujours eu un groupe de rock quand j'étais au lycée. J'adore jouer de la guitare ... En fait, dans le monde de l'animation, il y a plein de producteurs, qui vous disent sans cesse "tu dois faire ça ou ça". On vous passe commande. Tandis qu'avec PDP, je suis libre de faire ce que je veux ! Nous voulons vraiment faire ce que nous voulons ... Désolé mon anglais n'est pas très bon ! Je prends des cours ! Mais j'adorerais parler français, c'est une très belle langue (George ajoute "mais c'est difficile!"). Oui ! Super dur  ! Hier on m'a parlé dans un français super simple, mais j'ai rien compris et je n'ai rien pu dire ! C'est très dur pour des japonais. Tout ce que je sais dire, c'est : bonjour, bonsoir, merci et .... (George : "ca va") Ca va !! (rires)

 

Quels sont vos projets pour l'avenir ?

Nous voulons faire une tournée mondiale ! (rires)

 

Arigato gozaimasu ! (merci beaucoup)

(surprise puis rires) Arigato gozaimasu !

 

Merci beaucoup à Yuria d'avoir répondu à mes questions malgré son anglais hésitant, et à Ramen Events d'avoir organisé cette rencontre.

28/02/2009

Jeux vidéo : achetez malin, achetez radin

BonnePaye02.jpgEn ces temps de disette économique, la pratique du jeu vidéo peut rebuter. Les jeux sont globalement chers : comptez 70€ sur PS3, 60€ sur Xbox 360, 50€ sur la Wii, et 40€ sur la DS. L'avalanche actuelle de blockbusters oblige donc le joueur à faire des choix pour ne pas exploser son budget.

Pourtant, il existe des solutions pour payer ses jeux moins chers.

Nous passerons sur la pratique de l'occasion, car bien souvent, les offres ne sont pas si intéressantes que ça. Que dire devant les jeux DS, pour certains sortis depuis 2 ou 3 ans, vendus 35€ au lieu de 40 ? Le temps des jeux revendus à moitié prix en occasion semble bien loin.

Alors, où se trouve la solution miracle ? Sur le web, bien entendu.

Classique, mais efficace, les sites comme Cdiscount (notamment pendant les soldes) ou 2xmoinscher. Attention cependant à bien éplucher les offres (notamment sur 2xmoinscher), certaines boutiques n'hésitant pas à vendre au dessus du prix de vente conseillé certains jeux, au motif qu'ils ne sont plus évidents à trouver.

09-02-28 20 07 25.jpg
54€ en version européenne, alors que le jeu était vendu 40€ à sa sortie. Quant aux versions US et japonaises, elles sont vendues un peu plus haut à 20€, contre 55 et 60€ ici.

Autre solution, eBay. Des vendeurs mettent aux enchères des jeux récents à partir de 1€. En jouant finement, il est donc possible de remporter le gros lot avec un rabais plus qu'intéressant. eBay est aussi le paradis des retrogameurs, avec moults lots de consoles old school à des prix ridicules, et des cartouches à partir de 1€. Attention néanmois, eBay est aussi le paradis des arnaqueurs, qui n'hésitent pas à mettre en vente des jeux rares ou en rupture de stock à des prix scandaleux. Ce sont aussi eux qui achètent des dizaines de jeux en soldes dans les grandes surfaces, pour les revendre aussitôt (avec un bon profit) sur le site. Règle d'or donc : ne payez jamais au dessus du prix de vente dans le commerce !

09-02-28 20 12 54.jpg

Cas classique : Final Fantasy 7. Introuvable aujourd'hui dans le commerce (sortie en 1997), certains n'hésitent pas à le vendre à 90€, voire plus de 100€ dans des boutiques parisiennes spécialisées. Alors qu'en quelques clics, on peut trouver le même jeu à un prix beaucoup plus raisonnable.

09-02-28 20 17 37.jpg

Certes c'est une enchère, mais il y a peu de chances pour qu'elle monte aussi haut que précédemment. Et à ce prix là, c'est vraiment une affaire.

Dernière solution, de loin la plus intéressante : acheter ses jeux à l'étranger, et plus particulièrement en Angleterre. Avec la chute de la livre, les prix y sont vraiment intéressants. On a ainsi vu Street Fighter 4 à 36.50€ sur Play.com, contre 70€ ici ... frais de ports inclus. La preuve en image.

09-02-28 19 37 50.jpg

Si on ajoute que l'on peut payer directement en euros (=pas de frais bancaires), et que les frais de port sont gratuits, l'affaire est immense. Alors certes, il faut attendre plusieurs jours pour être livrés, mais à ce prix là, on peut s'offrir deux jeux pour le prix d'un ...

"Oui mais je veux pas de jeux en anglais !". Certes. Mais la quasi totalité des jeux sortant en Europe sont multilingues. Le jeu détecte la langue de votre console, et se lance directement dans le bon langage. Amusez vous à changer la configuration de votre console en la passant en anglais, en allemand ou en espagnol, puis lancer un jeu, vous aurez quelques surprises !

Enfin, pour les consoles portables, rien ne vous empêche de commander aux Etats-Unis ou en Asie. Les jeux ne sont pas zonés, et passeront donc sans problème sur les consoles européennes. Les jeux américains sont en général meilleur marché qu'en Europe, sans compter les jeux qui ne sont pas vendus sur notre continent. Attention cependant aux ports (n'hésitez pas à faire des commandes groupées pour faire baisser les frais), et surtout aux frais de douanes. Bonne nouvelle, de plus en plus de jeux contiennent la version française, grâce à la loi québécoise.

Pour finir, un exemple avec un jeu culte, mais introuvable en France dans le circuit classique : Final Fantasy VI Advance. Le jeu est sorti en France à l'été 2007, mais le faible nombre d'exemplaires a conduit à une rupture de stock, qui elle, a mené à une spéculation parfois abusive.

Amazon France :

09-02-28 19 48 35.jpg
Oui, 149€, alors que le jeu était vendu ... 40€

Amazon Etats-Unis
09-02-28 19 54 02.jpg
On passe de 149€ à 35$, soit 27€, auxquels s'ajoutent les frais de ports. (même si dans ce cas précis, le joueur européen ne peut pas importer le jeu, le marketplace d'Amazon.com interdisant l'envoi de jeux vidéo des boutiques partenaires en dehors des Etats-Unis. Mais si le jeu est vendu directement par Amazon, il n'y a aucun problème)

Bref, pour jouer à peu de frais, misez sur l'international !
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu