Avertir le modérateur

02/11/2009

Au Lille Comics Festival ...

comicslille.jpg

Ce week end s'est tenu à Lille la quatrième édition du Lille Comics Festival, à la Halle aux Sucres. Des milliers de passionnés se sont réunis durant ces deux jours de convention autour des incontournables vendeurs de comics, conférences, et de la présence d'auteurs internationaux (essentiellement anglais et américains) pour des séances de dédicaces. Parmi les grands noms présents à Lille, Michael Golden, de la Marvel...

La taille humaine de l'évènement permet à quiconque d'obtenir la précieuse signature, ou mieux encore, un dessin personnalisé, moyennant finances (35€ pour un dessin de Phil Windslade, qui réalise le dessin de votre choix). La joie et l'émotion était palpable parmi les passionnés, pochette à dessin entre les mains. Damien, dit Wolfie, fan de Wolverine -la ressemblance physique est troublante-, montre avec des yeux d'enfants les dessins de son idole. "Avant je me moquais gentiment de ceux qui s'extasiaient devant leur autographe, mais maintenant je comprends. Il s'est passé un truc ce week end. On m'a fait un dessin rien que pour moi, signé pour moi ... Et il y a eu un vrai échange avec l'auteur. Je ne m'attendais pas à ça en venant ici".

Un peu plus loin, un homme discute face à un stand de magnifiques bustes de Dexter, Clint Eastwood, ou Wolwerine (oui, encore lui). Un revendeur ? Non, un artiste ! Chlouis, originaire de La Madeleine, expose ses créations au salon. "Je ne suis pas venu ici pour vendre, mais pour me faire connaître. Ca marche plutôt bien !". Chlouis vend ses sculptures sur internet, pour un prix très raisonnable par rapport au reste du marché : de 50 à 100€ le buste. Assez timide et très modeste, il peut compter sur ses amis, qui n'hésitent pas à faire sa réclame auprès des visiteurs. "C'est un vrai artiste, il a un talent fou !"

Les conventions sont aussi l'occasion de rencontrer des passionnés purs et durs, incollables sur leur sujet. Fred Triglia, "grand ado de 34 ans" comme il se définit lui-même, édite des comics à Limoges. Son crédo ? Les premières séries de super héros, issues du "Golden Age" (années 50). Il n'hésite pas à expliquer au profane, en vrac, les comics de cette époque, la censure qu'ils ont engendrés pendant près de 30 ans (le Comics Code de 1954, qui édulcore le contenu des bandes dessinées), l'interdiction de la vente de comics en France après guerre pour propagande et concurrence déloyale envers la BD franco-belge, la véritable histoire de Roméo et Juliette ou la vie amoureuse de Spiderman. Impressionnant. Et ce n'était qu'une toute petite partie de la richesse du salon. Vivement la prochaine édition.

 

Et pour en voir plus, regardez notre diaporama photo

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu