Avertir le modérateur

11/02/2009

La Saint Valentin et le jeu vidéo : peut mieux faire

Samedi, c'est la Saint Valentin. Plutôt que d'offrir des fleurs ou du parfum à Madame, pourquoi ne pas lui offrir un jeu vidéo ? Après tout, la pratique du jeu vidéo n'est plus vue comme une activité de sociopathes neurasthéniques pouvant menacer la santé mentale de nos enfants.

Certaines enseignes spécialisées ne s'y sont pas trompés, et proposent une sélection ciblée pour Madame, Monsieur, et pour jouer à deux.

Bonne initiative, pense-t-on, sauf quand on voit ça (cliquer pour agrandir).

09-02-10 23 44 55.jpg
09-02-10 23 45 24.jpg
Pour Madame, nous trouvons donc, en première sélection : Wii Fit, Plus belle la vie, Mon coach personnel : Je garde la ligne, Mon coach personnel : J'arrête de fumer. Soit, 1 jeu sur 4 (si on peut appeler Plus belle la vie un jeu), deux jeux "chérie, tu es trop grosse" (Madame appréciera le message), et un jeu "et tu pues du bec avec ta clope". Elle appréciera.
En 2e sélection (Sport), nous avons : Let's Yoga, et Sports Island
Enfin, en 3e sélection (réflexion), nous trouvons l'archi connu Programme d'Entraînement Cérébral, et Cérébral Académie. En plus d'être grosse et clopeuse, Madame est un peu bête. Là encore, elle appréciera.
 
Plus sérieusement, que voit-on ? Selon cette enseigne qu'on ne nommera pas, mais qui est présente partout en France, les demoiselles ne veulent/peuvent pas jouer aux vrais jeux. Car où sont les "vrais jeux" dans cette sélection ? Mis à part Sports Island, je ne vois pas trop. 
Pour enfoncer le clou, rappelons que cette chaine propose aussi un rayon spécial fille où se croise toute la série des Léa Passion et autre "j'élève un chien/un cheval/un dauphin/un bébé, c'est super", mais aucun Mario ou Tomb Raider.
 
Une autre enseigne, beaucoup plus généraliste, a aussi fait son offre spéciale Saint Valentin. Et là, que voit-on ?
09-02-11 00 17 13.jpg
09-02-11 00 14 14.jpg

En vrac, Prince of Persia, Tomb Raider Underworld, Guitar Hero, Mario Kart ... Du vrai jeu, certes accessible, mais du jeu quand même. Chez cette enseigne à quatre lettres, les filles peuvent jouer à autre chose que des simulateurs de vie et des coachs personnels. Ca fait plaisir. Mais on ne peut qu'être perplexe quand on voit que l'ouverture d'esprit vers le jeu au féminin se fait dans les magasins généralistes, et non dans les enseignes spécialisées.

09/02/2009

Jyelka : "C'est avec les vieux pads qu'on fait les meilleurs scores"

25.jpgNous inaugurons une nouvelle rubrique, baptisée sobrement Interviews. Passerons sur le grill des joueurs ordinaires, comme Jyelka le geek barbu aujourd'hui, mais aussi des journalistes de la presse spécialisée, et d'autres encore (on espère). Même votre humble serviteur est au programme ... En quoi est-on geek ? Quelle est notre madeleine de Proust vidéoludique ? C'était mieux avant ?

Première victime, Jyelka, de son vrai nom Julien. 24 ans, diplômé en Sciences Politiques, il est actuellement rédacteur pour un site internet spécialisé sur la thématique de l'environnement. Un vrai joueur à l'ancienne, passionnée par toutes les vieilleries de notre enfance.

 

Ton premier souvenir geekien ?

Ca remonte vers mes 6 ou 7 ans. Côté jeu, ça a été quand ma sœur m'a fait essayer Tetris, lorsque le Game boy est sorti. J'avais rien compris, ça allait vite, je ne sais pas ce qu'il fallait faire mais je trouvais ça génial. Après il y a eu beaucoup d'autres jeux. Et il y a aussi ce dessin animé : Galaxy expres 999. L'idée de ces trains qui traversent l'espace m'a beaucoup marqué et fait travailler mon imagination. Sans doute le début de mon amour pour la science fiction. Et puis il y a eu Star wars et Retour vers le futur

Donc tu as été plus biberonné à la science fiction qu'au Club Dorothée ?

Bien sûr que j'ai vu le Club Dorothée, mais je n'aimais pas tout. Je suis assez vite passé à la lecture, Dragon Ball c'est quand meme mieux en manga qu'en animé… Oui la science fiction dès mes 10 ans, les livres de Robert Silverberg, Isaac Asimov et des tas d'autres.

C’est quoi tes jeux du moment ?

En ce moment, je joue à des vieilleries :  Chrono Trigger sur DS, Test drive unlimited sur PC  et Armed assault, et dès que je peux je remet Stalker clear sky. Sinon, je m'intéresse pas mal aux Manic shooters en freeware sur pc. Et j'ai recraqué pour Astrowars

Pas mal de retrogaming donc. Et la next gen dans tout ça ?

En effet pas mal de vieux jeux. C'est avec les vieux pads qu'on fait les meilleurs scores. Pas encore de next gen pour deux raisons, je n'ai pas de télévision et pour le moment rien ne me fait vraiment craquer. Faut dire que ma PS2 m'avait lâché au bout de 18 mois et que ma Gamecube acheté par la suite n'a pas eu beaucoup de jeux, donc j'ai décroché du jeu console pour me tourner vers le jeu PC. La sortie de nombreux jeux en multisupport me permet donc de rester dans le coup, cependant, maintenir son PC à niveau est un vrai problème. Coté next gen, y a des choses tentantes : GTA IV, Lost Planet, Left 4 dead et tous les services de téléchargements, mais ça me semble trop cher et j'ai pas forcément envie de payer pour du virtuel.

Si tu ne devais retenir qu’un seul moment dans ta vie de geek, ca serait quoi ?

Question difficile, mais faire un choix c'est toujours avoir des regrets. Il y a eu un avant et un après, un jeu, un mythe. Final Fantasy VI sur Super Nintendo. L'ouragan après Secret of mana. A l'époque, le jeu est sorti, tous les magazines (Joypad, Consoles +, Player one, etc) en parlaient comme du plus grand jeu de tous les temps. Je me revois, en 6e, année 1994 ou 1995, aller acheter le jeu et mon adaptateur 29. Mon premier vrai RPG, genre encore inconnu en France, un choc, un jeu intemporel, qui ne mourra jamais. Je balbutiais à peine l'anglais mais tout était génial dans ce jeu, le passage où le groupe se sépare, la fin du monde, la mort de Shadow, l'arrivée dans l'empire en dirigeable. Setzer, Edgard et les autres. Un jeu auquel je pourrais jouer jusqu'à la fin des temps sans me lasser, même si maintenant, je le trouve un peu facile. FF6 est au jeu vidéo ce que Lord of the ring a été à la fantasy et Star Wars au cinéma de Sf (avec leurs bons et leurs mauvais cotés)

Et ta plus grande déception ?

Les films de science fiction en général car ils sont, sauf cas très rares cas, incapables de retranscrire l'intelligence de ce genre littéraire souvent mal considéré

Toi qui est un vieux geek barbu, comment tu vois le fait qu'aujourd'hui, être geek, c'est devenu tendance ?

C'est pas bien. Sérieusement, je ne pense pas qu'être geek soit tendance. Disons que l'argument "geek" sert désormais à vendre des conneries high tech pour pousser sans cesse au renouvellement du matos. Or, de plus en plus ce matos devient facile d'accès, il n'est plus besoin de bidouiller quoique ça soit. Le coté contre/sous culture geek se perd, mais c'est le fait de nombreuses sous culture de par le passé. Ce qui me gêne beaucoup c'est la confusion des genres entre le geek, sa culture et leur réutilisation pour vendre des produits high tech que n’importe qui peut utiliser sans soucis. Que ma voisine se pointe avec un iPhone ne fait pas d'elle une geek, par contre si elle collectionne les VHS de films gore brésilien là c'est plus une geek. C'est pas plus mal que la culture geek se répande, même si pour les puristes, ça peut faire mal et briser la part d'imagination que cette culture a pu nécessiter durant des années (quand le ciné, la tv etc ne parvenait pas à montrer totalement l'imaginaire et que chacun disposait de sa vision d'un monde inventé). Toutefois celui fait perdre le coté élitiste de la chose. Comme le rock avant, la culture geek est devenu un truc de vieux cons

Tu te considères comme un vieux con ?

Je dois l'être. Je me dis que c'était mieux avant. En réalité sans doute pas. Par exemple, nombre de jeux modernes ont réalisé tous mes fantasmes de joueur, des choses dont je rêvais dans les années 90 et qui  à l'époque semblaient infaisables. Après, on se lasse, on viellit, on élargit le champs de ses goûts : de la science fiction je suis passé à la littérature classique... Ensuite, les jeux désormais semblent plus facile, certes, mais de nombreux progrès ont été fait pour éviter la frustration. Je mets au défi  quiconque de remettre Battletoad et d'aller au 5e niveau. Bref, on change, je suis juste là pour défendre ce qui faisait le charme de mon enfance, le plaisir du jeu à finir, un vrai défi.

20:21 Publié dans Interviews | Lien permanent | Commentaires (3)

Coca Cola drague les geeks

Le soir du Superbowl est non seulement synonyme de chiffres d'audience faramineux, mais aussi de publicités payées à prix d'or par les annonceurs. Il faut faire grand, inédit, drôle pour marquer les téléspectateurs entourés de pizzas et de poulet frit.

Coca Cola a décidé cette année de flatter le geek qui sommeille en nous avec cette pub fort sympathique sur nos doubles vies virtuelles.

Et de rappeler que derrière les jeunes naïades en mini jupes et longs cheveux ondulés, se cachent souvent des hommes. Et inversement. La preuve avec cet extrait de How I met your mother, où le héros rencontre une fille sur World of Warcraft.

Obama, president nerd in chief ?

pic_12262965774256.jpg

Il y a quelques mois, le Daily Telegraph publiait les 50 choses que vous ne saviez pas sur Barack Obama. Quelques détails attirent notre attention : 

- Le président américain collectionne les comics de Spiderman et de Conan le Barbare

- Il est accro à son Blackberry (avec les problèmes qu'on connaît)

- C'est un fan de Mac

Rien que la première indication (fan de Spiderman et de Conan) nous met en alerte. Si ça ce n'est pas un signe de nerdisme latent !

L'émission The Colbert Report ne s'y est pas trompé. "Barack Obama is not a secret muslim. He's much worse. He's a secret nerd". Et l'animateur de proposer à Obama un exemplaire rare et dédicacé de Superman s'il accepte de participer à son émission.

Le (probable) rêve d'Obama est d'ailleurs devenu réalité, puisqu'il est l'un des héros de la nouvelle aventure de Spiderman, "special inauguration day edition".

44423589.JPG

Pour le plaisir, une autre image pleine de sens pour qui connaît le dessin animé japonais Macross Frontier, dont une des héroïnes (qui est sur ma photo de profil, d'ailleurs) adore faire un signe particulier de la main.

yeswecanch8.jpg

Bref, le petit monde des geeks ne s'y est pas trompé. Barack Obama, bientôt en figurine chez vous, à côté de Han Solo ?

pournixettenz4.jpg

02/02/2009

Le Final Fantasy final ?

Note au lecteur : tu ne joues pas aux Final Fantasy et tu n'es pas anglophone ? Cet article n'est pas pour toi.

Dans tout bon Final Fantasy qui se respecte, les héros sont capables d'invoquer des créatures répondant au doux nom d'invocation  / Guardian Force / Eons / Chimères / Espers /<insert cool name>.

Mais que se passerait-il si les invocations refusent d'obéir à leurs maîtres ?

Réponse dans cette parodie très geek, vous vous en doutez.

(Une remarque quand même : c'est faux, faux et faux, les filles dans les FF ne servent pas à rien ! Et FF12 est un très bon jeu)

20:47 Publié dans Jeux | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : final fantasy, ff, ff7, ff8, ff9, ff10, ff12

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu