Avertir le modérateur

23/10/2009

Soutenez Nolife !

noolife.jpg

 

Souvenez-vous, on en parlait ici, mais aussi . La chaîne Nolife, disponible uniquement sur les réseaux ADSL, connaît de graves difficultés financières. Les responsables de la chaîne ciblant nerds, geeks et otakus, ont donc décidé de mettre en place un système d'abonnement payant sur leur site internet.

Désormais, il est possible de regarder les programmes en direct sur son ordinateur, mais également d'accéder aux archives de la chaîne, depuis un ou deux ans selon la formule choisie.

Voici les différentes formules :

* Standard : accès aux émissions en cours et aux programmes depuis un an

Un mois : 3€

Trois mois : 8,55€

Six mois : 16,20€

Un an : 28,80€

* Archives : accès aux émissions en cours et à tous les programmes depuis la création de la chaîne

Un mois : 5€

Trois mois : 14,25€

Six mois : 27€

Un an : 48€

Une formule "Soutien" a également été mise en place. Équivalente à la formule Archives, elle permet à l'internaute de faire une donation à la chaîne. Montant minimal : 70€ (abonnement compris évidemment).

Un soutien financier indispensable à la survie de la chaîne, comme l'explique fort bien ce reportage de Gamekult (à 5'40).

23:07 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : nolife

20/10/2009

A la rencontre de Pinky Poodle Doodle

l_e2d37e9351fbccfa7d2e724f8b4f425d.jpg

Petit évènement à Lille jeudi dernier. Le café concert La Rumeur (Lille Moulins) accueillait un groupe de rock japonais, Pinky Doodle Poodle (dit PDP). Ce n'est pas tous les jours que nos amis nippons se déplacent jusqu'à nous ... PDP est encore un jeune groupe, né en 2007, mais qui a vraiment commencé à se faire connaître en 2008 grâce à leur Myspace. Le groupe a sorti un maxi CD au Japon, et a fait de même en Europe : le concert de Lille étant en effet lié au lancement du disque européen. Première visite en Europe pour le groupe, composé notamment de Yuria, compositrice de chansons pour des animes ou des jeux vidéo (assez olé olé) japonais. Un style pop "japoniais" qui tranche avec les grosses guitares de PDP.

 

 

 

Le concert a attiré une cinquantaine de personnes, essentiellement des étudiants en japonais de Lille 3. J'ai eu la chance de pouvoir interviewer le groupe avant son entrée en scène. Ambiance très détendue, malgré l'absence du traducteur promis : tout se fera en anglais ! Voici la retranscription.

 

C'est votre tout premier concert en France. Comment vous sentez-vous à quelques minutes de votre entrée en scène ?

Nous sommes très impatients, c'est notre premier concert ici ! On a hâte !

 

Comment PDP est né ?

George, Kayaki, et moi, Yuria, nous sommes amis. Nous voulions faire un groupe de rock cool, mignon, mais hard ! Et on l'a fait l'année dernière. Notre batteur Futoshi est très occupé, donc il ne fait pas partie de notre groupe à temps plein, mais on aimerait bien le garder !

 

MySpace vous a permis de vous faire connaître. Comment cela s'est passé ?

Des amis à nous avaient une page MySpace, et c'était vraiment pas mal. Quand on a crée notre groupe, on a tout de suite voulu faire notre propre page. On a eu rapidement beaucoup d'amis. Mais on voulait surtout que notre musique soit écoutée à l'étranger. Et pour ça, MySpace c'est génial.

 

C'est votre première tournée en Europe. Vous aviez prévu depuis longtemps de venir ici ?

Quand on a crée le groupe, on a tout de suite voulu aller en Europe. On a espéré, croisé les doigts ... Mais grâce à Ramen Events [société organisatrice belge , se charge de la promotion d'artistes japonais en Europe], on a pu avoir quelques dates en Europe. On espère être célèbres ici, car on adore l'Europe ! George a une voiture française, une Renault ! En fait, tous les membres du groupe ont une voiture européenne (rires). George et Kayaki sont déjà venus en Europe, mais pour moi et Futoshi c'est la première fois ! Hier soir, je suis arrivée en Belgique, aujourd'hui je suis en France, c'est très beau, j'adore les maisons !

 

Vous espérez donc revenir rapidement ?

Oh oui, et surtout rester encore plus longtemps pour faire plein d'autres concerts !

 

Yuria, vous êtes connue pour avoir composé des chansons dans le milieu de la japanime et du jeu vidéo. ces univers musicaux très pop n'ont rien à voir avec PDP ...

C'est vrai, mais j'aime les deux. J'ai toujours eu un groupe de rock quand j'étais au lycée. J'adore jouer de la guitare ... En fait, dans le monde de l'animation, il y a plein de producteurs, qui vous disent sans cesse "tu dois faire ça ou ça". On vous passe commande. Tandis qu'avec PDP, je suis libre de faire ce que je veux ! Nous voulons vraiment faire ce que nous voulons ... Désolé mon anglais n'est pas très bon ! Je prends des cours ! Mais j'adorerais parler français, c'est une très belle langue (George ajoute "mais c'est difficile!"). Oui ! Super dur  ! Hier on m'a parlé dans un français super simple, mais j'ai rien compris et je n'ai rien pu dire ! C'est très dur pour des japonais. Tout ce que je sais dire, c'est : bonjour, bonsoir, merci et .... (George : "ca va") Ca va !! (rires)

 

Quels sont vos projets pour l'avenir ?

Nous voulons faire une tournée mondiale ! (rires)

 

Arigato gozaimasu ! (merci beaucoup)

(surprise puis rires) Arigato gozaimasu !

 

Merci beaucoup à Yuria d'avoir répondu à mes questions malgré son anglais hésitant, et à Ramen Events d'avoir organisé cette rencontre.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu