Avertir le modérateur

27/07/2009

Microsoft est prêt à proposer plusieurs navigateurs Internet sous Windows

ie.jpg

Depuis plusieurs années, un litige oppose l'Union Européenne à Microsoft : l'installation d'Internet Explorer sur tous les ordinateurs vendus avec Windows nuirait à la concurrence dans le secteur des navigateurs internet. Internet Explorer est en effet installé d'office sur tous les ordinateurs, et seuls les possesseurs de PC un tant soit peu informés savent qu'ils peuvent installer un tout autre navigateur. Résultat, Internet Explorer est présent dans 90% des ordinateurs personnels dans le monde, et est utilisé par 66% des internautes.

L'Union Européenne voit rouge, et la Commission a ouvert une enquête contre la firme américaine. Microsoft vient de proposer une solution qui pourrait satisfaire l'Europe. A l'installation de Windows 7, où Internet Explorer serait toujours présent, l'internaute verrait apparaître une fenêtre multi-choix (ballot screen), où on lui proposerait l'installation des autres navigateurs concurrents (Firefox, Chrome, Opera).

En mai dernier, Microsoft avait carrément proposé de supprimer Internet Explorer des versions européennes de Windows 7, une solution trop radicale qui n'avait pas reçu les faveurs de l'Union Européenne. Si la dernière proposition est retenue, l'avantage pour Microsoft est indéniable. En effet, il n'aurait plus besoin de fabriquer deux version distinctes de Windows 7. La Commission Européenne devrait bientôt rendre son avis, mais d'après les premiers murmures, il serait favorable.

Microsoft a déjà été condamné par le passé par l'Europe pour ses pratiques anti-concurrentielles (lecteur Media Player retiré de Windows XP), pour un total de 1,6 milliards d'euros.

 

Crédit photos : Tag Internet Explorer par Andreas Solberg

24/07/2009

Télévision numérique : le Japon aussi !

televisionjaponaise.jpg

Mercredi, le calendrier d'extinction de la télévision analogique en France a été officialisé. Notre beau pays n'est pas le seul à basculer au tout numérique : au Japon, ce sera chose faite le 24 juillet 2011.

Or, on ne peut pas dire que les Japonais se précipitent pour adapter leur équipement. A ce jour, 60% de la population possède un téléviseur intégrant un décodeur numérique. Un chiffre conforme aux attentes du gouvernement. Mais le bât blesse quand on se penche sur la réception réelle du numérique. Beaucoup de foyers continuent encore à ne recevoir que les faisceaux analogiques, faute d'avoir fait les réglages nécessaires sur leur antenne.

Il reste encore 40% des foyers à convaincre d'acheter un écran plat HD (les seuls désormais compatibles !). Pas gagné en temps de crise économique. Le gouvernement japonais a lancé une vaste campagne d'information, et met en place des aides pour équiper les foyers modestes en décodeurs numérique - à l'image de ce qui est prévu en France. Car le 24 juillet 2011, ceux qui n'auront pas de décodeur, de parabole, ou de box internet, auront la surprise de voir un écran noir sur leur télé ...

Photo : Un girls band japonais à la télévision. Crédit : Aerogoat, licence creative commons

15:26 Publié dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : japon, tnt, numérique, télé

20/07/2009

Quand Kurt Cobain rencontre Rick Astley

rick_astley.jpg

Après Internet LOL Internet, on continue dans le terrorisme musical avec ce remix de Smell like teen spirit à la sauce Never Gonna Give you up, de ce cher Rick Astley.

Improbable me direz-vous ? Eh pourtant, les deux chansons se marient plutôt bien ... voire même terriblement bien.

Cette incroyable monstruosité est l'oeuvre de l'allemand DJ Morgoth. Doit-on le brûler ou lui ériger une statue sur le champ, je ne sais pas trop ...

18/07/2009

Et le poète chantait : Internet LOL Internet

lolintern.jpg

Un joyau, une pépite vient d'être exhumée du blog de Joystick.

Un clip hautement improbable, hautement drôle aussi, sur un nerdos qui drague sur Internet. Le tout dans la langue d'Angela Merkel.

Que dire, sinon que tout est dit.

A toi l'artiste.

17/07/2009

Petit ours brun fait condamner Youtube

youtube-logo.jpg

Petit, petit ours brun, c'est un gentil galopin, coquin, câlin, câlin, coquin .. et à cheval sur ses droits d'auteur. En effet, la société Bayard Presse a attaqué en justice Youtube, pour avoir mis en ligne sans autorisation des vidéos de Petit Ours Brun. Crée en 1975 par le magazine Pomme d'Api, propriété de Bayard Presse, le personnage de Petit Ours Brun appartient au groupe de presse. En février 2007, Bayard Presse découvre que Youtube diffuse des vidéos du héros enfantin sans autorisation, et demande à la plateforme de les retirer. Sans effet. L'affaire est alors portée en justice. Bilan ?

Entrée : Le tribunal a estimé que Youtube avait porté « atteinte aux droits patrimoniaux d’auteur » de Bayard Presse, et n'avait pas réagi assez rapidement à sa demande de retrait des vidéos incriminées (40 000€ de dommages et intérêts).

Plat : A cela s'ajoute la contrefaçon de la marque Petit Ours Brun (10 000€), et les frais de justice (10 000€).

Dessert : Le TGI de Paris a interdit à Youtube de diffuser ses vidéos, sous peine d'astreinte de 1000€ par infraction.

Total de l'addition : 60 000€ en faveur de Bayard Presse.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu