Avertir le modérateur

12/02/2009

La Geekette passe à la casserole : interview

Après être passé à la casserole de la Geekette, Jyelka le vieux geek barbu a décidé de faire frire la Geekette au petit jeu de l’interview.

 

Snapshot_20090212_27.jpgD’abord, pourrais tu te présenter un peu ?

Chloé, connu aussi sous le nom d'Eolia sur le net, de Klo dans la vie, de la Geekette aussi. 23 ans. Etudiante en journalisme. Et rédactrice de ce blog !

Pour toi qu’est ce qu’être geek ?

Question difficile ! Être geek, ça regroupe tellement de choses. ca peut être les fans hardcore de Starwars, les accros aux jeux de rôle sur plateau, ceux qui font des jeux de rôle IRL aussi, ça peut être aussi les passionnés de science fiction, les gros joueurs de jeux vidéo, les fous de nouvelles technologies, ceux qui sont capables de coder comme des cadors. C'est très large. Mais je dirai que c'est quelqu'un de passionné dans un domaine qui n'est pas forcément reconnu  comme intéressant (ou légitime, comme dirait notre ami Bourdieu) par le reste de la société

Comment est ce que se manifeste le coté geek chez toi?

Mon côté geek est apparu vers 5 ans, quand ma soeur s'est acheté une Master System. J'ai vite été fascinée par cette machine. Pour mon anniversaire, ma mère m'a offert mon tout premier jeu ... C'est par les jeux que je suis devenue geek. Mais attention, je ne l'ai pas vécu de la même manière que d'autres geeks de la même époque. Jusqu'à mon entrée au collège, je ne lisais pas de revues spécialisées. J'ignorais l'existence de certains jeux. J'avais des jeux sans vraiment savoir ce qu'ils valaient (mais j'avais beaucoup de chance car je n'ai eu que de la qualité !). Je ne sais plus combien de jeux j'ai pu avoir sur Master System, mais mes parents ne voulaient pas m'acheter de Super Nintendo, donc j'y jouais chez des copains/copines. A 10 ans, j'ai économisé pour m'offrir la console, mais elle a peu servi, vu qu'un peu plus d'un an plus tard, mon père m'offrait une Playstation. Car entre temps, la Playstation était devenue à la mode ! C'est au collège que j'ai été la plus "atteinte", je passais mes journées à jouer. Idem au lycée, où je suis passée à la PS2 avec mes économies (qui m'ont permis de m'acheter une grande télé que j'ai toujours, pour jouer confortablement). Mais la grosse rupture est arrivée en terminale, en 2003, quand je me suis achetée mon premier ordinateur. Connexion internet. Le début de la fin ! Depuis je suis tout le temps connectée. J'ai d'ailleurs un peu délaissé le jeu au profit du net et de toutes ces possibilités.

Tu parles du net et de toutes ses possibilités, quelles sont-elles?

La possibilité de s'exprimer via les blogs, de mettre en ligne du son et de l'image, de partager du travail avec les outils Google (on est très friands de Google Docs à l'ESJ !), d'être en connexion quasi constante avec les autres, que ça soit via MSN ou Facebook, ou plus récemment Twitter (même si je ne vois pas encore pleinement l'intérêt, mais ça viendra !)

A quoi joues-tu en ce moment?

En ce moment, je suis en période de repli ... Vu que je n'ai pas les moyens (ni l'envie) d'investir dans une console next gen et la télé HD qui va avec, je me tourne vers des anciens jeux que je n'ai pas eu l'occasion de faire par le passé. Par exemple, là je joue à Suikoden, un RPG de 1996. J'ai sous le coude Final Fantasy 6, que j'avais fait en version PS1, et je prévois de m'acheter Chrono Trigger. Plus récemment, j'ai acquis Persona 3, un RPG sur PS2 qui est vraiment super, mais réclame beaucoup de temps, que je n'ai pas forcément

Sur quels sites surfes-tu? Que regardes tu? Et que lis-tu qui soit geek actuellement?

Pour les sites, en ce qui concerne les "geekeries", Gamekult, FFWorld, Vie de Merde, les blogs d'amis ... Mais je lis aussi beaucoup les sites d'actu, ça c'est mon côté journaliste ... Et je bloggue ! Par contre je n'ai pas de lecture geek, ça ne m'a jamais attiré.

Est ce qu'être geek (te) coûte cher ?

Non. Ca me coûte ma connexion internet. Après, pour les jeux, j'achète de moins en moins en neuf, je privilégie l'occasion. Et surtout, je n'achète pas tout ce que je veux, sinon on ne s'en sort pas ... J'essaye de me fixer une règle, "pas de nouveau jeu tant que je n'ai pas fini les autres", mais ça n'est pas toujours facile. Mais dernièrement, j'achète rarement plus de 2-3 jeux par an.

Comment ton entourage vit ton coté geek?

Quand je vivais chez mes parents et que j'étais ado, c'était problématique car ça les énervait de me voir passer mes journées devant mon écran, et mes nuits sur le net. Mais je me contrôlais, par exemple je ne jouais jamais après le dîner. Depuis que je vis seule, je ne rends de comptes u'à moi même ! Après, ça amuse mes amis de voir que je suis une petite geekette. C'est pas toujours courant une fille qui s'intéresse à ça.

Depuis quand dirais tu que tu es geek?

Je dirai depuis le collège, quand j'ai commencé à lire des revues spécialisées, à m'abonner à certaines (Joypad), à rêver de travailler dans le milieu, et de ne jouer quasi exclusivement qu'au RPG pour le dépaysement qu'ils apportent.

En quoi les rpg sont-ils dépaysant?

Un RPG, c'est pour moi un livre interactif. Il te plonge dans un univers travaillé, avec des personnages riches, pour te faire vivre une grande histoire dont tu es le héros, en quelque sorte. Tout comme un bon livre te transporte dans son univers, le bon RPG te transporte dans son monde.

Quel est ton premier souvenir geek?

Moi face à la Master System de ma soeur, devant un jeu de moto, incapable de comprendre comment faire avancer la moto, J'ai du attendre que ma soeur rentre du collège pour qu'elle m'explique. Ensuite je m'amusais à faire rentrer la moto en collision contre un arbre ou des panneaux publicitaires car ça faisait une jolie explosion.

Quel a été un de tes grands moments en tant que geek ?

Final Fantasy VII, assurément. Ce jeu aura marqué ma vie de joueuse. Il y a un avant et un après. C'est grâce à lui que j'ai découvert les jeux de rôle japonais, inconnus alors sur le marché français. Je me rappelle que j'appelais régulièrement la Fnac de Dijon, où j'habitais à l'époque, pour savoir s'ils avaient reçu le jeu (je n'avais pas la date de sortie exacte). Je me souviens de mon excitation quand j'ai eu le jeu entre les mains pour la première fois. L'attaque de la centrale, la scène du train, les souvenirs de Tifa, Aérith ... J'ai passé un temps fou sur ce jeu, à m'attacher aux personnages, à m'extasier devant l'histoire, à prendre coeur aux combats, à les dessiner aussi. Je me rappelle d'un boss coriace, il m'avait fallu plusieurs jours pour le battre. Je le racontais, toute folle, à mes amies du collège, qui ne comprenaient vraiment pas comment je pouvais m'enthousiasmer pour un "pauvre jeu" ... FF7 m'a vraiment retourné. Et je me demande comment j'aurais ressenti le scénario, qui est vraiment complexe et adulte, si je l'avais fait aujourd'hui, et pas à 12 ans. Je pense que ça aurait été encore meilleur !

Quelle a été la déception en tant que geek?

Final Fantasy VIII ... Je m'attendais à un jeu à la hauteur du VII, une aventure épique, profonde, des retournements de situation, quelque chose de psychologique, une vraie épopée, et à la place, on a eu ... ça ... Un mec pseudo dépressif amoureux d'une cruche, des personnages secondaires qui ne servent à rien, et une histoire franchement pas géniale. Quelle déception ! Je sais que certains l'adorent, mais pour moi c'est comme goûter un Big Mac après un dîner 4 étoiles, c'est bon, mais c'est pas la même catégorie ...

Comment est ce que tu perçois l’évolution de la culture geek ?

Je ne suis pas Nostradamus, mais je pense qu'on va de plus en plus vers une ouverture au grand public. Regardez la Wii par exemple. Sur le net, le web 2.0 démocratise beaucoup de choses. Et j'ai peur qu'il devienne de plus en plus "cool" de se définir comme geek. Wahou, j'ai un compte Flicker, un compte Twitter, je travaille mes photos sur Picasa et j'invite mes amis à mes soirées via Facebook. En contrepartie, les geeks "canal historique" vont avoir tendance à se radicaliser, je pense. Je constate déjà ça. Repli vers le retrogaming, les productions plus difficiles d'accès, dédain envers la Wii et consort.

Une anecdote (de ta vie de) geek amusante à raconter pour finir?

Les trop nombreuses fois où je vais m'acheter un jeu dans une enseigne spécialisées, et où on me propose un paquet cadeau "pour mon copain" !

Commentaires

Ah ce monde des jeux vidéo tellement testostéroné ...
Les filles ne jouent donc pas qu'aux Sims et à Singstar ? WTF ?

Question existentielle : peut-on être geek sans avoir vu Star Wars (et sans avoir aucune envie de le faire) ?

Écrit par : Ivan | 13/02/2009

Vu que je ne suis pas une geek extrémiste, je dirai que oui, même si pour sa culture personnelle c'est pas mal d'avoir vu Star Wars (la première trilogie hein, la nouvelle tu peux bien t'en passer). Ah, la ressortie en salle de la trilogie remasterisée, quand j'étais au collège, et que j'allais les voir avec mon papa ... ouh c'était chouette (et j'adorais Han Solo).

Écrit par : Chloe | 13/02/2009

je pense que je vais écrire une "page de droite" sur les geeks

Écrit par : jean | 13/02/2009

haaa le traditionnel : "c'est pour offrir?"
"non non il est pour moi le silent hill 2"

Écrit par : fanny | 17/02/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu